Collecte, Traitement et Validation des données en Geoscience : l'imprécis et le certain

Elsevier Science Publishers B.V. (North-Holland), CODATA

Abstract

Le développement des systèmes d'information, d'analyse et de traitement interactif appliqués a l'exploitation des données en géoscience jouent un role capital en science de l'ingénieur car ils concernent des domaines aussi varies que l'environnement, l'évaluation des ressources en matières premières minérales et énergétiques ou simplement la mise à jour cartographique. Dans cet article, on analyse les différents types de structure d'informations généralement utilisés en géologie, en prospection et en exploitation minière. Chaque information est caractérisée par sa nature (numérique, factuelle, sémantique ou iconographique) et sa qualité en termes de fiabilité (mesure ou observation). Le degré de "certitude" ou "d'imprécision" est apprécié pour chaque donnée. Ces caractéristiques spécifiques impliquent des méthodes de collectes, d'archivage, de validation et d'exploitation adaptées. De ce fait, les méthodes de traitement de l'information deviennent primordiales, elles procèdent soit par approche probabiliste dans le cas des données numériques (géostatistique, traitement multivariable ou par techniques dues a la théorie des possibilités), soit par des techniques de système expert dans le cas des données cognitives, sémantiques ou factuelles.

Download / Links

    BibTeX Reference

    @BOOK{,
        author = { Royer, Jean-Jacques },
         title = { Collecte, Traitement et Validation des données en Geoscience : l'imprécis et le certain },
     booktitle = { Computer Handling and Dissemination of Data },
       edition = { P.S. Glaeser (Ed.) },
        series = { CODATA },
       chapter = { 0 },
          year = { 1987 },
         pages = { 316--323 },
     publisher = { Elsevier Science Publishers B.V. (North-Holland) },
      abstract = { Le développement des systèmes d'information, d'analyse et de traitement interactif appliqués a l'exploitation des données en géoscience jouent un role capital en science de l'ingénieur car ils concernent des domaines aussi varies que l'environnement, l'évaluation des ressources en matières premières minérales et énergétiques ou simplement la mise à jour cartographique. Dans cet article, on analyse les différents types de structure d'informations généralement utilisés en géologie, en prospection et en exploitation minière. Chaque information est caractérisée par sa nature (numérique, factuelle, sémantique ou iconographique) et sa qualité en termes de fiabilité (mesure ou observation). Le degré de "certitude" ou "d'imprécision" est apprécié pour chaque donnée. Ces caractéristiques spécifiques impliquent des méthodes de collectes, d'archivage, de validation  et d'exploitation adaptées. De ce fait, les méthodes de traitement de l'information deviennent primordiales, elles procèdent soit par approche probabiliste dans le cas des données numériques (géostatistique, traitement multivariable ou par techniques dues a la théorie des possibilités), soit par des techniques de système expert dans le cas des données cognitives, sémantiques ou factuelles. }
    }